Le monothéisme et l'avènement de l'Islam. L'initiation aux piliers de la Foi et ceux de l'Islam. Les vertus de la Foi et de la Dévotion. Les adorations et les invocations d'Allah (SWT). La Biographie du Prophète Mouhammed (SAWS) et les Hadîth.

Islam, ... Les préceptes fondamentaux

Le Jour dernier va durer 50.000 ans !

A propos de la foi en le Jour dernier, Allah (SWT) a dit : « Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier ». (S.2, v.177).

La foi en le Jour dernier impose la connaissance puis la croyance à plusieurs faits se produisant selon des étapes ou phases successives, étroitement liées à cet événement dont il consiste notamment de la foi en :

- L’épreuve de la tombe avec son tourment et son bonheur.
- Les circonstances de l’arrivée de l’Heure (’Achritatou.Assâ’a).
- Les petits signes précurseurs de l’Heure (El-‘Alamât Assoughrâ).
- Les grands signes précurseurs de l’Heure (El-‘Alamât El-Koubrâ).
- Le début du Jour dernier et le cataclysme.
- La résurrection (El-Ba‘th).
- Le rassemblement. (El-Hachr).
- La descente des Anges (AA) (Nouzoûl El-Malâ’ikah).
- La descente du Trône d’Allah (SWT) (Nouzoûl El-‘Arch).
- La grande intercession (Ach-chafâ‘ah) du Prophète Mouhammed (SAWS).
- Le bassin du Prophète Mouhammed (SAWS) (El-Hawd).
- L’exposition (El-‘Ard) devant Allah (SWT).
- Le déploiement et la lecture des livres (Tatayour Wa qirâ’atou Assouhouf).
- Le jugement par Allah (SWT) (El-Houkm).
- L’interrogatoire (‘Assou’âl).
- Le compte (El-Hissâb).
- Les témoignages (Ach-chahâdât).
- La rétribution (El-Djazâ’).
- La pose de la Balance (El-Mîzân).
- La traversée du Sirât.
- La troisième intercession du Prophète Mouhammed (SAWS).
- L’intercession des Prophètes et des Anges (AA).
- L’intercession des savants et des hommes vertueux (RA).
- L’intercession du grand pardon d’Allah (SWT).
- Le Paradis éternel et ses délices.
- L’Enfer éternel et ses châtiments.

La plus grande réussite de l’homme est qu’il pourra être admis au Paradis pour pouvoir observer le plus grand délice qui puisse exister qui est le regard au visage d’Allah (SWT). Par contre le plus grand châtiment de l’Enfer est le fait de se priver d’apercevoir le visage d’Allah (SWT).


Les petits signes précurseurs de l’arrivée du Jour dernier

Allah (SWT) a dit : « Ils t’interrogent sur l’Heure : ‘’Quand arrivera-t-elle ?’’ Dis : ‘’Seul mon Seigneur en a connaissance. Lui Seul la manifestera en son temps. Lourde elle sera dans les cieux et (sur) la terre et elle ne viendra à vous que soudainement.’’ Ils t’interrogent comme si tu en étais averti. Dis : ‘’Seul Allah en a connaissance.’’ Mais beaucoup de gens ne savent pas ». (S.7, v.187).

Voici quelques exemples de signes mineurs précurseurs de l’Heure :

- La prophétie de Mouhammed (SAWS).
- L’apparition des tentations du mal.
- La déperdition de la responsabilité.
- La fornication répandue.
- La musique et les chansons intolérables et inconvenantes.
- L’apparition des prétendants à la prophétie.
- L’accroissement des crimes.
- La légalisation des boissons alcooliques.
- La multitude de tremblements de terre.
- La décadence des sciences et l’extension de l’ignorance.
- La disparition du Noble Coran.
- Le mensonge et sa transmission.
- Le faux témoignage.
- L’élévation en hauteur dans les constructions.
- La genèse d’un feu de la péninsule arabique.
- L’étendue de la pratique de la mécréance.
- La cessation des liens du sang.
- L’observation du mauvais voisinage.
- La jouissance des biens illégaux.
- L’augmentation du nombre de sots, au sens de faibles d’esprits, et des actes immoraux.
- L’édification de mosquées somptueuses que pour la renommée.
- L’abandon des mosquées.
- L’expansion du polythéisme.
- La mère deviendra esclave de son fils.
- L’augmentation de la mortalité subite
- Le rétrécissement des temps.
- L’apparition de femmes quasiment nues bien qu’elles soient habillées.
- L’augmentation des pluies sans effet sur la végétation.
- Le volume commercial se développe considérablement.
- Le retour des marécages et fleuves sur la terre arabe.
- Le nombre de femmes l’emporte sur celui des hommes.
- Le désir de la mort contre les rudes épreuves.
- La parole des animaux et des objets inertes.
- L’apparition de la plume et la rédaction inefficace.
- La destruction de la ville de Médine.
- La destruction de la Ka‘bah, la Maison d’Allah (SWT).

Les plus grandes batailles de la fin du monde :

L’avènement du Jour dernier est une vérité absolue selon le Noble Coran et les révélations du Prophète Mouhammed (SAWS). Outre les dix signes majeurs précurseurs de l’arrivée fatale et immédiate du Jour dernier, un grand nombre de signes mineurs, tels que décrits, ci-dessus, vont les précéder et plusieurs grandes batailles, que nous allons voir, dont notamment celle de Harmadjiddoûn (Harmageddon) et le déroulement des six conquêtes et épouvantables batailles, uniques en leur genre, lors de la revenue de l’imam Mouhammed Ben ‘Abdoullah El-Mahdî, fils de Fâtimah (RA) la fille du Prophète Mouhammed (SAWS), qui aura l’honneur de les conduire en vainqueur triomphant de l’Islam.

D’après ‘Awf Ben Mâlik (RA), le Prophète Mouhammed (SAWS) a dit : « Compte six parmi les [signes] précurseurs de l’Heure : Ma mort, la conquête de la maison d’El-Maqdess, deux sortes de morts vous surprendront comme la dévastation de troupeaux de moutons par la peste et la contagion de cette peste vous atteint à ’Amwâs en Mésopotamie, l’apparition de grandes richesses au point où un homme à qui l’on donne cent dinars, aura à exprimer son mécontentement, ensuite une tentation qui n’épargne aucune demeure des Arabes sauf qu’elle y pénètre et ensuite il y aura entre vous et les Gréco-romains une alliance de paix alors qu’ils vous surprendront. Ils réunissent contre vous quatre-vingt emblèmes et sous chaque emblème douze milles [hommes] ». Hadîth rapporté par El-Boukhârî.

Essayons d’expliciter ce Hadîth pour voir chacun de ces six signes précurseurs de l’heure car il y en a ceux qui se sont déjà réalisés et ceux en attente :

1. La mort du Prophète Mouhammed (SAWS) :

Dès ce moment, la sublime révélation d’Allah (SWT) est interrompue et les conséquences après sa mort seront de dures épreuves.

2. La conquête de Jérusalem, la Maison d’El-Qouds :

C’était à l’époque du khalifat de ‘Oumar Ben El-Khattâb (RA). Elle a eu lieu sous le commandement du compagnon ’Abî ‘Oubaydah Ben El-Djarrâh (RA).

3. La peste qui a frappé ‘Amwâs (Ta‘oûn ‘Amwâs) :

C’était à l’époque du khalifat de ‘Oumar Ben El-Khattâb (RA) où il y avait 25.000 morts dont il y avait les deux compagnons Ma‘âd Ben Djabel et ’Abî ‘Oubaydah Ben El-Djarrâh (RA).

4. Les grandes richesses :

Les nécessiteux ne se contenteront plus des offrandes qu’on leur donne soit par avidité soit par la hausse exagérée des coûts de la vie pour les besoins vitaux. Et arrivera aussi un jour où l’on ne trouvera plus de gens pauvres pour leur donner de l’aumône.

5. La grave tentation :

Elle a déjà pénétré toutes les maisons des Musulmans. C’est celle notamment des effets pervers et immoraux de certains moyens d’informations dont principalement les chaînes de télévisions et le réseau Internet, qui diffusent les incommodités à l’encontre des fondements de l’Islam.

6. Les différents désirs et intentions d’accords de paix :

Ils seront conclus entre les Musulmans et les Gréco-romains qui sont les occidentaux dont notamment les Américains et les Européens. Cette recherche d’accords de paix se fait sentir actuellement mais elle sera inévitablement matérialisée dans le futur jusqu’à arriver à une entente de paix totale. Cependant par effet de surprise, les Gréco-romains trahiront les Musulmans et seront appelés à briser les alliances et rompre les pactes établis. Ils prépareront contre les Musulmans des troupes réunis sous 80 emblèmes et sous chaque emblème, il y aura 12.000 hommes pour atteindre une force humaine de 960.000 guerriers. Le Prophète Mouhammed (SAWS) a dit : « Les Gréco-romains accepteront l’alliance de la concordance totale de paix et ensuite vous allez conquérir vous et eux un ennemi [commun] derrière eux. Vous allez obtenir la paix, jouir du butin et vous descendrez dans un endroit [plaine] à collines. Un homme parmi les Gréco-romains viendra en élevant le crucifix et disant que le crucifix a vaincu. Un homme parmi les Musulmans viendra le tuer. A ce moment les Gréco-romains surprendront [les Musulmans] et va y avoir les grandes batailles. Ils seront groupés en quatre-vingt emblèmes et sous chaque emblème douze milles [hommes]». Hadîth rapporté par Ahmad, ’Ibn Dâwoûd et ’Ibn Mâdjah.

La signification de l’ennemi commun demeure ambiguë car plusieurs versions ont été données à ce sujet par les scientifiques de la Sounnah sans accord préalable. La divergence réside à ce que cet ennemi commun sera ou non les gens du livre ou autres. Toutefois, la paix totale entre les Gréco-romains et les Musulmans va certainement avoir lieu au point où ils combattront ensemble un jour un ennemi commun. L’endroit de rassemblement et de la bataille commune des alliés Musulmans et Gréco-romains contre l’ennemi commun sera exactement celui de Hamadjiddoûn ou Harmadjîdoû. Ce nom bien familier désigne la vallée se trouvant en Palestine car le préfixe ‘’Har’’ veut dire montagne et ‘’Madjiddoûn’’ est la plaine ou l’oued. Après cette guerre commune, les Gréco-romains vont trahir et surprendre lâchement les Musulmans. La mort du Gréco-romain qui élève le crucifix par le Musulman sera le prélude de la plus grande bataille mondiale.

En ces moments, lorsque sur terre régnera davantage l’injustice et la corruption, par la volonté d’Allah (SWT), il y aura l’apparition du grand leader des troupes islamiques le nommé Mouhammed ‘Abdoullah ’El-Mahdî (AA) qui représente est un événement révélateur de la grande bataille des Musulmans contre les Gréco-romains car il va mener les six plus grandes batailles d’avant la fin du monde et qu’il vaincra. C’est un homme issu de la noble descendance du Prophète Mouhammed (SAWS) qui est son grand-père, car il est le fils de Fâtimah (RA), la fille du Prophète Mouhammed (SAWS). Selon la volonté d’Allah (SWT), il sera apparu dans la Maison sacrée d’El-Ka‘bah à la Mecque et sera réhabilité et proclamé en une seule nuit en tant que Calife musulman. Il demeurera sept ou huit ans, tout au plus neuf ans pour disparaître de nouveau. Selon la Sounnah, l’indice prouvant cette apparition véridique est que toutes les troupes armées qui tentent de le combattre, dont deux émanant de l’Arabie Saoudite à deux reprises, seront éclipsées à même le sol et qu’ensuite toutes les armées islamiques du globe l’approuveront et le soutiendront pour qu’il sorte vainqueur des quatre autres conquêtes qu’il aura à mener. Le Prophète Mouhammed (SAWS) a résumé ses combats dans le Hadîth suivant car d’après Nâfa‘ ’Ibn ‘Outba (RA), en disant à ses compagnons (RA) : « Vous allez conquérir la péninsule arabique, Allah la vaincra, vous allez conquérir la Perse, Allah la vaincra, ensuite vous allez conquérir les Gréco-romains, Allah les vaincra, puis vous allez conquérir l’Antéchrist (Addadjâl), Allah le vaincra». Hadîth rapporté par Mouslim.

Il s’agit en effet des six conquêtes qui opposeront Mouhammed ‘Abdoullah ’El-Mahdî (AA) durant son apparition et qui se résument comme suit :

1. La tentative de la première armée de la péninsule arabique :

Dès son apparition, une première armée de Musulmans se constitue dans la péninsule arabique même, pour venir le combattre et le pourchasser de la Maison sacrée. Tous les hommes de cette armée seront éclipsés à même le sol en cours de route.

2. La tentative de la deuxième armée de la péninsule arabique :

Une deuxième tentative de troupes islamiques, issues de la péninsule arabique toujours, aura lieu pour que tous ses hommes aient le même sort que l’armée précédente.

3. La conquête de la Perse :

Une troisième armée musulmane initiée en Perse, s’apprête à le conquérir car ils s’attendent à un autre Mahdî autre que celui-ci. Mouhammed ‘Abdou Allah ’El-Mahdî (AA) a déjà formé une armée puissante pour aller enfin conquérir la Perse et sortir vainquer et triomphant.

4. La plus grande bataille des Musulmans contre les Gréco-romains :

Voici les évènements de la bataille la plus redoutable sur terre. Cette guerre aura lieu au Proche-Orient entre les Gréco-romains et les Musulmans, juste avant l’apparition de l’Antéchrist (Addadjâl) où les Musulmans vaincront. D’après ’Aboû Hourayrah (RA), le Prophète Mouhammed (SAWS) a dit : « L’Heure ne sera manifestée que lorsque les Gréco-romains descendent aux profondeurs ou à Dâbiq. Sortira ainsi à leur encontre une armée de Médine, constituée parmi les meilleurs hommes de la terre à ce moment-là. Lorsqu’ils se mettront en rang, les Gréco-romains leur disent : ‘’Laissez-nous combattre ceux des nôtres qui ont trahis.’’ [Les Musulmans répondent] : ‘’Non, par Allah, nous ne vous laisserons pas combattre nos frères.’’ Ils [les Gréco-romains et les Musulmans] s’entretueront au point où un tiers de l’armée [musulmane] décède et Allah n’agrée jamais leur piété. Un autre tiers décède qui représente les meilleurs martyrs auprès d’Allah et il restera un tiers qu’Allah le triomphera». Hadîth rapporté par Mouslim.

Nous indiquons tout de suite les quelques précisions importantes de ce Hadîth. La région de Dâbiq est celle où vont se concentrer les Gréco-romains et se situe exactement entre la ville d’Alep (Haleb) située en Syrie et celle d’Antakiyyeh, dite aussi Antioche située en Turquie. Mouhammed ‘Abdou Allah ’El-Mahdî (AA) préparera son armée musulmane à Médine d’où elle prendra le départ pour regagner la Syrie. Les Gréco-romains vont être départagés en deux catégories car un grand nombre parmi eux embrassent l’Islam pour rejoindre le camp des Musulmans et combattront aux côtés des Musulmans contre les leurs. Les Gréco-romains revendiqueront de combattre ceux qui les ont trahis mais les Musulmans vont refuser. La plus grande bataille mondiale va ainsi commencer pour durer quatre jours de suite dont le quatrième jour sera le plus meurtri. Un tiers des Musulmans succombera dont tous seront morts en apostats car ils n’étaient pas sincères avec Allah (SWT) dans le combat et Allah (SWT) n’agréé pas leur fausse dévotion. Le deuxième tiers succombera aussi lors de cette bataille mais ils auront le mérite d’être de véritables martyrs (RA). Le restant des hommes vaincra les Gréco-romains et les Musulmans auront droit, eux aussi, au grand mérite pour avoir suivi sincèrement le sentier d’Allah (SWT) et ne pas se laisser emportés par les tentations surtout qu’ils auront à être informés de l’apparition de l’Antéchrist. Ces Musulmans auront l’honneur de conquérir facilement Constantinople dite aussi Byzance ou Istanbul en Turquie.

5. La conquête de Constantinople ou Istanbul :

D’après la Sounnah, après la grande bataille, Constantinople sera conquise par 70.000 Musulmans qui n’auront pas à utiliser d’armes sauf l’appui d’Allah (SWT) en le glorifiant par : « Lâ Ilaha Illa Allah Wa Allahou Akbar ».

6. La dernière bataille contre les Juifs :

C’est la dernière bataille sur terre qui sera conduite par Mouhammed ‘Abdou Allah ’El-Mahdî (AA). Après la mort de l’Antéchrist par ‘Îssâ (AA), les Musulmans vont pourchasser et combattre tous les Juifs. Ils se sont rabattus aux tentations de l’Antéchrist pour l’aider et le soutenir. Ils prendront refuge derrière les blocs de pierres et les arbres mais lorsque les Musulmans se fieront à la foi et à Allah (SWT), tout le monde et ce qu’il contient, leur sera assujetti, aussi bien la parole des arbres que celle des pierres qui leur serviront en effet pour dénoncer le refuge des Juifs. A l’arrivée du combattant Musulman, la pierre comme l’arbre lui disent : « Ô Musulman ! Ô Serviteur d’Allah ! Celui-ci est un Juif derrière moi, viens le tuer ». D’après ’Aboû Hourayrah (RA), le Prophète Mouhammed (SAWS) a dit : « L’Heure ne se manifestera que lorsque les Musulmans combattront les Juifs qui seront abattus par les Musulmans au point où le Juif prendra refuge derrière les pierres et les arbres. Les pierres et les arbres diront : ‘’Ô Musulman, ô serviteur d’Allah, viens il y a derrière moi un Juif, viens le tuer’’, excepté ‘El-ghardaq qui est un arbre parmi ceux des Juifs ». Hadîth rapporté par Mouslim.

Et c’est ainsi qu’il ne restera plus sur terre durant cette époque que l’Islam pour une bonne période avant que les mécréants réapparaissent pour qu’advienne finalement l’apocalypse générale précédée par les grands signes précurseurs de l'Heure.


Les dix grands signes précurseurs de l’Heure

Quant aux grands signes précurseurs de l’Heure, ils se verront se produire par ordre successif l’un après l’autre, d’une rapidité relativement accélérée et dont l’homme ignore leur succession exacte. D’après la Sounnah, il s’agit des dix signes révélateurs de l’annonce de l’Heure comme l’a dit Houdhayfah Ben Assîd El-Ghaffârî (RA) : ‘’Le Prophète (SAWS) s’est présenté à nous lorsque nous étions en train de nous nous rappeler, il a dit’’ : « Vous rappelez-vous de quoi ?» Ils ont dit : ‘’Nous nous rappelons l’heure’’. Il a dit : « Elle ne sera produite jusqu’à ce que vous verrez avant elle dix prodiges ». Il a cité la Fumée, l’Antéchrist, la Bête, le lever du soleil à l’ouest, la descente de ‘Îssâ fils de Mariem (AA), les Gog et Magog, les trois éclipses : Eclipse à l’est, éclipse à l’ouest et l’éclipse au niveau de la péninsule Arabique et le dernier est le Feu qui sortira du Yémen pour pourchasser les gens jusqu’au lieu de leur rassemblement ». Hadîth rapporté par Mouslim.

Lorsque, commencent les signes précurseurs de l’heure, le repentir est suspendu et la foi du mécréant, dorénavant, n’étant plus acceptée par Allah (SWT), ni même ses bonnes œuvres ne seront plus agréés. Allah (SWT) a dit : « Qu’attendent-ils ? Que les Anges leur viennent ? Que vienne ton Seigneur ? Ou que viennent certains signes de ton Seigneur ? Le jour où certains signes de ton Seigneur viendront, la foi en Lui ne profitera à aucune âme qui n’avait pas cru auparavant ou qui n’avait acquis aucun mérite de sa croyance. Dis : ‘’Attendez !’’ Nous attendons, Nous aussi ». (S.6, v.158).

1. Le Lever du soleil à l’ouest :

D’après ‘Abdoullah Ben ‘Amr Ben El-‘Âs (RA), le Prophète Mouhammed (SAWS) a dit : « Le premier signe précurseur de l’Heure sera le lever du soleil de son couchant, puis la sortie de la Bête au moment de Addhouhâ (lever du jour). Lequel de ces deux signes se manifestera le premier, l’autre le suivra directement ».

2. La sortie de la Bête :

Allah (SWT) a dit : « Et quand la Parole tombera sur eux, Nous leur ferons sortir de terre une bête qui leur parlera ; Les gens n’étaient nullement convaincus de la vérité de Nos signes (ou versets) ». (S.27, v.82).

3. L’apparition de l’Antéchrist (Addadjâl) :

Le Prophète Mouhammed (SAWS) a dit : « Tout Prophète soit-il a averti sa nation contre le borgne menteur qui est borgne alors que votre Dieu n’est pas borgne, inscrit entre ses yeux (les lettres arabes Ka-Fa-Ra) Kafara (il a mécru)». Hadîth rapporté par El-Boukhârî et Mouslim.

Selon Annawâs Ben Sam’ân (RA) l’un des compagnons (RA) du Messager Mouhammed (SAWS), qui se rendaient chez lui, il dit : ‘’Lorsque nous nous rendîmes chez le Messager d’Allah (SAWS) il devina ce qui nous tourmentait.’’ Il nous dit : « Qu’est-ce qui vous prenait ? ». ‘’- Ô Messager d’Allah, répondîmes-nous, tu l’as abaissé et tu l’as élevé au point que nous crûmes le trouver entre les palmes.’’ Il dit : « Je ne redoute pas pour vous l’Antéchrist. Mais s’il apparaîtra après mon départ, que chacun de vous se défende et Allah assistera chaque Musulman. L’Antéchrist est un homme aux cheveux frisés, son œil sort de son orbite ; je le compare à ‘Abdou-El-‘Izza ’Ibn Qatan. Celui parmi vous qui le rencontrera, qu’il récite devant lui les premiers versets de la sourate : La Caverne. Il sortira d’un croisement de deux chemins dont l’un mène au pays du Châm (Syrie), et l’autre à l’Irak. Il usera de violence à droite et à gauche en dépravant les gens. Ô serviteurs d’Allah ! Soyez fermes sur le chemin d’Allah ». Nous lui demandâmes : ‘’Ô Messager d’Allah ! Combien restera-t-il sur terre ?’’ Il répondit : « Quarante jours. Un jour équivaut à un an, un autre à un mois, un autre à une semaine, et les autres jours sont comme vos jours ordinaires ». ‘’ - Ce jour qui équivaut à un an, une prière d’un seul jour nous suffira-t-elle ?’’ « Non ! Mais, estimez-le à sa valeur ». ‘’- A quelle vitesse parcoura-t-il la terre ?’’ « Il passera comme un nuage poussé par un vent violent. Il ira trouver les gens, les appellera, et ils croiront en lui en répondant à son appel. Il ordonnera au ciel de faire tomber la pluie et la terre pour faire pousser ses plantes. Les troupeaux iront paître le matin et reviendront le soir ayant les bosses plus hautes, les seins produisant une abondance de lait et leurs ventres plus gros. Puis il ira trouver d’autres gens afin qu’ils le suivent, mais ils repousseront ses paroles et se détourneront de lui. Il les quittera et ces gens-là n’auront, après lui, ni pluie ni plantes ni autres biens. Il passera par le site des ruines et il l’ordonnera de faire sortir ses trésors qui le suivront comme des guêpes. Puis il appellera un homme dans la fleur de sa jeunesse et le frappera de son sabre en le coupant en deux moitiés comme on atteint le milieu de la cible à l’arc. Il appellera de nouveau ce jeune homme qui viendra vers lui au visage radieux et riant. Il sera ainsi quand Allah enverra le fils de Marie qui descendra près du Manara à l’est de Damas, portant deux tuniques en tissu teint, et mettant ses mains sur les ailes de deux Anges. Quand il baissera la tête, de l’eau en coulera comme de grains de perles ainsi quand il la lèvera. Aucun incrédule ne survivra quand il sentira son odeur. ‘Îssâ se mettra à sa poursuite, l’atteindra à la porte de Loudd (ville en Palestine) et le tuera ». Hadîth rapporté par Mouslim.

Il est fortement recommandé par le Prophète Mouhammed (SAWS) d’apprendre par cœur les dix premiers versets de la Sourate 18 : El-Kahf (la Caverne) en disant : « Celui qui apprend les dix premiers versets de la Sourate El-Kahf, sera épargné du Addadjâl ». Hadîth rapporté par Mouslim.

4. La descente de ‘Îssâ (Jésus-Christ, AA) :

Le Prophète Mouhammed (SAWS) en s’adressant aux Juifs, a dit : « ‘Îssâ n’est pas mort et il vous sera revenu avant le Jour dernier ». Le Noble Coran fait savoir le retour certain de ‘Îssâ (AA). Allah (SWT) a dit : « Il sera un signe au sujet de l’Heure. N’en doutez point. Et suivez-moi : voilà un droit chemin». (S.43, v.61).

5. L’apparition des Gog et Magog (Ya’djoûdj et Ma’djoûdj) :

Allah (SWT) a dit : « Il est défendu (aux habitants) d’une cité que Nous avons fait périr de revenir (à la vie d’ici-bas) ! (95) Jusqu’à ce que soient relâchés les Ya’djoûdj et Ma’djoûdj et qu’ils se précipiteront de chaque hauteur ; (96) c’est alors que la vraie promesse s’approchera, tandis que les regards de ceux qui ont mécru se figent : ‘’Malheur à nous ! Nous y avons été inattentifs. Bien plus, nous étions des injustes’’. (97) » (S.21, v.95 à 97).

6, 7 et 8. L’apparition des trois éclipses :

La première éclipse se manifestera à l’est, la seconde à l’ouest et tandis que la troisième se réalisera dans la péninsule Arabique.

9. L’étalement de la fumée :

Subitement, une grosse fumée dense s’étalera d’est en ouest et demeurera 40 jours et nuits. Allah (SWT) a dit : « Eh bien, attends le jour où le ciel apportera une fumée visible (10) qui couvrira les gens. Ce sera un châtiment douloureux. (11) » (S.44, v.10 et 11).

10. Le feu qui surgira au Yémen :

Le dernier grand signe qui se manifestera est la naissance, à ‘Aden au Yémen, d’un feu qui prendra à la suite de l’ampleur répandue dans toute la planète, pour pourchasser tous les humains à partir de tous les coins du monde, vers le rassemblement final à Jérusalem en Palestine.


Les différentes intercessions (Ach-chafa’ât)

La grande intercession du Prophète Mouhammed (SAWS) :

Les gens ressuscités de toutes les communautés, aussi bien les mécréants que les fidèles également, ne peuvent plus résister aux affres du Jour dernier, rencontrés jusque-là, et finiront par craquer. L’appréhension de la suite des événements du Jour dernier aura tellement tardée en ce Jour dernier que les gens commencent à solliciter les Prophètes (AA) pour qu’ils intercèdent en leur faveur, auprès d’Allah (SWT) afin de leur raccourcir la durée de ces circonstances, hâter leur compte, les juger et en finir avec ce Jour terrible. C’est pourquoi, les uns et les autres ont besoin de finir ce Jour dernier quelle que soit la rétribution finale. Les affres de ce Jour, ont évoqué un dialogue entre les gens de toutes les communautés afin de décider de recourir aux différents Prophètes (AA) pour leur demander l’intercession auprès d’Allah (SWT) pour que le jugement commence et en finir avec ces circonstances périlleuses. Après que les différents Prophètes Âdem, Noûh, ’Ibrâhîm, Moûssâ et ‘Îssâ (AA) se seront successivement désistés de cette mission, seul le Prophète Mouhammed (SAWS) accepta cette noble mission et implore Allah (SWT) qui exauce sa demande. La grande intercession du Prophète Mouhammed (SAWS) est constituée, en fait, de deux intercessions :

1. L’intercession en faveur de toutes les communautés pour que commence le jugement :

Elle consiste à intercéder en faveur de toutes les communautés, de tous ceux qui seront rassemblés devant Allah (SWT) le Jour dernier afin qu’il soit procédé à leur jugement le plus rapidement possible. Le fait qu’Allah (SWT) accepte l’invocation du Prophète Mouhammed (SAWS) en se prosternant devant Allah (SWT), en dessous de Son Trône, cela donne lieu au déclenchement du jugement de tous gens.

2. L’intercession en faveur de la communauté musulmane :

Le Prophète Mouhammed (SAWS) invoqua ensuite Allah (SWT) en faveur de sa communauté musulmane. Sa demande est acceptée et il est autorisé de faire entrer au Paradis tout celui qui n’a pas à subir le jugement et le compte. Le Noble Coran désigne cette intercession du Prophète Mouhammed (SAWS) par la position de gloire. Allah (SWT) a dit : « Et de la nuit consacre une partie (avant l’aube) pour des Salât surérogatoires : afin que ton Seigneur te ressuscite en une position de gloire ». (S.17, v.79).

La deuxième intercession du Prophète Mouhammed (SAWS) est en faveur des Musulmans élus qui s’impatientent devant le Paradis pour qu’ils puissent y entrer sans subir ni le jugement, ni le compte. Quant au nombre de ces élus du Paradis, nous rappelons ce Hadîth. D’après ’Oumâmah (RA), le Prophète Mouhammed (SAWS) a dit : « Mon Dieu, le Tout-Puissant et le Majestueux, m’a promis que de ma communauté, entreront au Paradis, soixante-dix mille sans subir ni compte, ni châtiment. Et avec chaque tranche de mille, soixante-dix mille autres et trois groupes complémentaires par poignées d’Allah, le Tout-Puissant et le Majestueux ». Hadîth rapporté par Ahmad.

Le Hadîth suivant décrit le dialogue sincère qui a eu lieu entre les gens et les différents Prophètes (AA) et explicite les deux demandes de la grande intercession du Prophète Mouhammed (SAWS). D’après ’Aboû Hourayrah (RA), le Prophète Mouhammed (SAWS) a dit : « Moi, je suis la personnalité du Jour dernier, saviez-vous pourquoi ? Allah (SWT) rassemblera les prédécesseurs et les derniers dans un seul lieu. Allah (SWT) leur fera entendre Ses paroles et les balayera discrètement de Son regard. Le soleil se rapprochera, les gens atteindront un degré d’angoisse et d’anxiété au point de ne plus supporter et soutenir. Certains gens diront à d’autres : ‘’Ne voyez-vous pas dans quelle situation vous êtes ? Ne voyez-vous pas ce qui vous a atteint ? Ne cherchez-vous pas à trouver celui qui vous intercèdera auprès votre Dieu ?’’ Certains gens diront à d’autres : ‘’Allons voir Âdem’’.

Ils se rendent à Âdem en lui disant : ‘’Ô Âdem ! Tu es le père de l’humanité, Allah t’a façonné de Ses mains et a insufflé en toi de Son âme et a ordonné les Anges de se prosterner devant toi, ils l’ont fait, intercède en notre faveur auprès de ton Dieu. Ne vois-tu pas dans quelle situation sommes-nous ? Ne vois-tu pas ce qui nous a atteint ?’’ Adam répond : ’’Mon Dieu s’est mis en colère ce Jour, Il ne s’est jamais courroucé de la sorte auparavant, et ne se courroucera pas de la sorte après ce Jour. Il m’avait prévenu contre l’arbre et je L’ai désobéi. Mon âme ! Mon âme ! Allez voir un autre que moi, Allez à Noûh’’.

Ils se rendent à Noé et disent : ‘’Ô Noûh ! Tu es le premier des Messagers sur terre, Allah t’a nommé « l’homme reconnaissant », intercède en notre faveur auprès de ton Dieu. Ne vois-tu pas dans quelle situation sommes-nous ? Ne vois-tu pas ce qui nous a atteint ?’’ Noé leur répond : ’’Mon Dieu s’est mis en colère ce Jour, Il ne s’est jamais courroucé de la sorte auparavant, et ne se courroucera pas de la sorte après ce Jour. J’avais en ma possession un appel envers Allah, je l’ai fait (contre les infidèles) pour ma communauté. Mon âme ! Mon âme ! Allez à ’Ibrâhîm (AA)’’.

Ils se rendent à ’Ibrâhîm et lui disent : ‘’Tu es le Prophète d’Allah et Son ami privilégié parmi les habitants de la terre, intercède en notre faveur auprès de ton Dieu. Ne vois-tu pas dans quelle situation sommes-nous ? Ne vois-tu pas ce qui nous a atteint ?’’ Abraham leur répond : ’’Mon Dieu s’est mis en colère ce Jour, Il ne s’est jamais courroucé de la sorte auparavant, et ne se courroucera pas de la sorte après ce Jour’’. Et après avoir invoqué ses (trois) mensonges, il dit : ‘’ Mon âme ! Mon âme ! Allez voir un autre que moi, allez à Moûssâ’’.

Ils se rendent à Moûssâ (AA) et disent : ‘’Ô Moûssâ ! Tu es le Messager d’Allah, Il t’a préféré des gens par Ses Messages et Ses paroles à toi, intercède en notre faveur auprès de ton Dieu. Ne vois-tu pas dans quelle situation sommes-nous ? Ne vois-tu pas ce qui nous a atteint ?’’ Moïse (AA) leur répond : ’’Mon Dieu s’est mis en colère ce Jour, Il ne s’est jamais courroucé de la sorte auparavant, et ne se courroucera pas de la sorte après ce Jour. J’ai commis un crime dont je n’étais pas commandé de le faire. Mon âme ! Mon âme ! Allez à ‘Îssâ (AA)’’.

Ils se rendent à ‘Îssâ et disent : ‘’Ô ‘Îssâ ! Tu es le Messager d’Allah, tu as appelé les gens quant tu étais au berceau et la parole d’Allah sur Marie et Son âme, intercède en notre faveur auprès de ton Dieu. Ne vois-tu pas dans quelle situation sommes-nous ? Ne vois-tu pas ce qui nous a atteint ?’’ ‘Îssâ (AA) leur répond : ’’Mon Dieu s’est mis en colère ce Jour, Il ne s’est jamais courroucé de la sorte auparavant, et ne se courroucera pas de la sorte après ce Jour.’’ Sans qu’aucun péché n’a été cité, il dit : ‘’ Mon âme ! Mon âme ! Allez voir un autre que moi, allez à Mouhammed (SAWS)’’.

Ils se rendent à moi et disent : ‘’Ô Mouhammed ! Tu es le Messager d’Allah et le dernier des Prophètes. Allah t’a pardonné tous les péchés d’avant et d’après, intercède en notre faveur auprès de ton Dieu. Ne vois-tu pas dans quelle situation sommes-nous ? Ne vois-tu pas ce qui nous a atteint ?’’ Je me dirige et me positionne en dessous du Trône pour me prosterner devant mon Dieu. Allah m’éclaira et m’envahit pour lui adresser les louanges et les gratitudes de telle manière dont aucun avant moi n’a été guidé de même. Ensuite, on dira : ‘’Ô Mouhammed ! Lève ta tête, supplique-en, tu l’obtiendras, intercède et tu seras agréé’’. Je me lève la tête et dis : ‘’Ô mon Dieu ! Ma communauté ! Ma communauté !’’ On dira : ‘’Ô Mouhammed, de ta communauté, fais entrer au Paradis tout celui qui n’a pas de compte à rendre, par la porte de droite parmi les portes du Paradis et que tu peux les utiliser toutes.’’ Par celui qui détient en Ses mains l’âme de Mouhammed, la distance d’une porte ouverte est similaire à celle entre la Mecque et Hadjar (ville de Bahreyn) ou entre la Mecque et Basrah (ville en Irak)».
Hadîth rapporté par El-Boukhârî et Mouslim.

La troisième intercession du Prophète Mouhammed (SAWS) :

Durant le Jour dernier, le Prophète Mouhammed (SAWS) aura alors droit à trois intercessions. Nous avons déjà vu auparavant la grande intercession du Prophète Mouhammed (SAWS), les deux intercessions qui constituent la grande intercession. L’une en faveur de tous les gens de toutes les communautés, présents le Jour du rassemblement pour commencer rapidement le jugement et la deuxième en faveur des Musulmans qui accèdent au Paradis sans avoir à subir le jugement et le compte. La troisième est celle réservée aux Musulmans fidèles qui ont péché pour sortir de l’Enfer.

Parmi les croyants pécheurs, de la communauté musulmane, bien qu’ils subissent le jugement et le compte, il y a ceux qui seront épargnés du châtiment de l’Enfer pour accéder directement au Paradis et ceux qui méritent le châtiment temporaire de l’Enfer. Justement la troisième intercession concerne cette dernière catégorie de croyants, où le Prophète Mouhammed (SAWS) la fera en leur faveur pour que les croyants qui ont péchés, seront totalement épargnés du châtiment de l’Enfer et ceux qui ont été déjà introduits en Enfer en sortiront sans y être châtiés davantage pour s’éterniser au Paradis. Il s’agit, bien entendu, de ceux qui ont dans le cœur une foi sincère, aussi minime soit-elle, en l’unicité d’Allah (SWT). Par contre, les incroyants s’éterniseront en Enfer. Le Prophète Mouhammed (SAWS) a dit : « Lorsque les gens du Paradis entreront au Paradis et les gens de l’Enfer entreront en Enfer, Allah dira : ‘’Faites sortir du feu ceux qui possèdent le poids d’un grain de moutarde de foi dans leurs cœurs’’». Hadîth rapporté par El-Boukhârî et Mouslim.

L’intercession des autres Prophètes et des Anges (AA) :

Le Musulman croyant qui aura pêché séjournera en Enfer le temps de recevoir son châtiment avant de rejoindre le Paradis. Pour éviter l’Enfer, outre le grand pardon d’Allah (SWT), le croyant qui aura péché, peut bénéficier de l’intercession (Ach-chafâ‘ah) en sa faveur, de quiconque parmi les Anges et les Prophètes (AA) dont particulièrement le Prophète Mouhammed (SAWS) ou les savants, les martyrs et les autres hommes vertueux, mais selon la volonté et l’agrément d’Allah (SWT). Allah (SWT) a dit : « Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? » (S.2, v.255).

Le seul critère pour que l’intercession, en faveur du croyant, soit agréée par Allah (SWT), est qu’il soit animé de foi et de piété. Son adhésion véritable à la foi est prouvée par son assentiment dans le cœur par la foi véridique en l’unicité d’Allah (SWT). Celui qui ne possède par la crainte pieuse d’Allah (SWT) ne pourra jamais prétendre à une intercession quelconque. Allah (SWT) a dit : « Il sait ce qui est devant eux et ce qui derrière eux. Et ils n’intercèdent qu’en faveur de ceux qu’Il a agréés (tout en étant) pénétrés de Sa crainte ». (S.21, v.28).

Cependant, pour les incroyants, aucune intercession ne sera admise par Allah (SWT). Le Noble Coran rappelle clairement le sort des mécréants. Allah (SWT) a dit : « Certes, Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne des associés à Allah s’égare, très loin dans l’égarement ». (S.4, v.116).

Durant le Jour dernier, l’intercession est accordée aussi par Allah (SWT) à tous les autres Prophètes et Anges (AA). Ainsi, chacun d’eux intercédera en faveur des croyants, qui auront mérité le châtiment par le feu, afin qu’ils n’y entrent pas, et en faveur des croyants qui ont mérité le châtiment et auront été jetés en Enfer afin qu’ils puissent en sortir et s’éterniser au Paradis. La condition, sine qua non, pour mériter l’indulgence d’Allah (SWT) demeure la foi en l’unicité du Seigneur. Allah (SWT) a dit : « Et que d’Anges dans les cieux dont l’intercession ne sert à rien, sinon qu’après qu’Allah l’aura permis, en faveur de qui Il veut et qu’Il agrée ». (S.53, v.26).

L’intercession des savants et hommes vertueux (RA) :

Les savants véridiques, qui, à travers les œuvres de leur science, glorifient le renom d’Allah (SWT), aussi les hommes vertueux qui ont servi d’exemple dans le sentier d’Allah (SWT) dont les martyrs, morts pour la juste cause d’Allah (SWT), auront la possibilité d’intercéder en faveur des Musulmans. Chacun d’eux pourra en témoigner dignement en faveur d’un Musulman, de groupes ou tribus de Musulmans qu’il avait connus de leur sincérité et leur dévouement de la foi pour qu’ils reçoivent la bénédiction d’Allah (SWT) pour accéder au Paradis. Le Prophète Mouhammed (SAWS) a dit : « Le Jour dernier, intercèderont trois [catégories d’hommes] : Les Prophètes, puis les savants, puis les martyrs». Hadîth rapporté par ’Ibn Mâdjah.

De même que le Musulman fidèle peut intercéder, à son tour, en faveur d’un autre Musulman, autant dans la vie sur terre que dans l’au-delà, à travers l’accomplissement ou le témoignage d’actes légalement conformes à la loi musulmane en faveur de son frère Musulman. Ne serait-ce, par exemple, qu’invoquer en sa faveur Allah (SWT). Allah (SWT) a dit : « Quiconque intercède d’une bonne intercession, en aura une part ; et quiconque intercède d’une mauvaise intercession en portera une part de responsabilité. Et Allah est Puissant sur toute chose». (S.4, v.85).

Le Hadîth suivant montre l’intérêt d’un simple acte sincère de dévotion accompli par un homme réprouvé en Enfer au profit d’un Musulman fidèle reconnaissant qui intercède en sa faveur pour le faire admettre par la bénédiction d’Allah (SWT) au Paradis. Le Prophète Mouhammed (SAWS) a dit : « Les gens de l’Enfer en rang et lorsque les gens du Paradis passent, l’homme dira : ‘’Un tel, ne m’as-tu pas reconnu ? C’est moi qui t’ai offert de l’eau à boire.’’ Une autre version : ‘’C’est moi qui t’ai offert de l’eau pour que tu fasses tes ablutions.’’ Le concerné intercède en sa faveur et Allah le fait entrer au Paradis ». Hadîth rapporté par ’Ibn Mâdjah.

Le Hadîth, qui suit, montre bien le mérite et la vertu de la foi et du sentier d’Allah (SWT). Le Prophète Mouhammed (SAWS) a dit : « Quiconque récite le Coran et l’a appris par cœur, a rendu licite ce qu’il révèle comme légal et a prohibé ses interdits, Allah le fait entrer au Paradis et lui permet d’intercéder en faveur de dix de sa famille qui aurait mérité l’Enfer ». Hadîth rapporté par Attermidhî et ’Ibn Mâdjah.

L’intercession du grand pardon d’Allah (SWT) :

Allah (SWT) est intransigeant quant à la question relative à l’incroyance ou aux aspects de polythéisme. Les gens qui ont fondamentalement cru que l’intercession appartient à d’autres divinités, à part Allah (SWT), tels que les idoles, se verront parmi les égarés. Ils n’y trouveront donc personne qui intercèdera en leur faveur. Allah (SWT) a dit : « Ont-ils adopté, en dehors d’Allah, des intercesseurs ? Dis : ‘’Quoi ! Même s’ils ne détiennent rien et sont dépourvus de raison ? (43) Dis : ‘’L’intercession toute entière appartient à Allah. A Lui la royauté des cieux et de la terre. Puis c’est vers Lui que vous serez ramenés’’. (44) » (S.39, v.43 et 44).

En vertu de Ses Noms et Attributs majestueux, Allah (SWT), le Tout Miséricordieux et le Tout Clément, dispose de l’immense miséricorde aussi bien à l’égard des croyants qu’à l’égard des mécréants qui se repentissent. Les bonnes œuvres du Musulman sont agréées par Allah (SWT) au point où Il lui accorde Son amour et par conséquent il sera récompensé aussi bien dans ce bas monde que dans l’au-delà. Allah (SWT) a dit : « A ceux qui croient et font de bonnes œuvres, le Tout Miséricordieux accordera Son amour ». (S.19, v.96).

En plus de toutes les intercessions, qu’Allah (SWT) a autorisé et agréé, Il ne s’abstient pas de vouloir combler davantage les croyants de Sa vaste bénédiction et de Son grand pardon sous forme de Son intercession manifeste. Le Prophète Mouhammed (SAWS) a dit : « Allah le Très Haut dira : ‘’Les Anges ont intercédé, les Prophètes ont intercédé, les croyants ont intercédé et il ne reste que le plus Miséricordieux des miséricordieux‘’ ». Hadîth rapporté par El-Boukhârî et Mouslim.

Cette intercession du grand pardon d’Allah (SWT), permettra avec Sa volonté et Sa vaste bénédiction, de faire sortir de l’Enfer pour accéder au Paradis, de nombreuses peuplades simplement par Sa grâce et Sa miséricorde. Quiconque aura dans son cœur, ne serait-ce qu’un grain de moutarde de foi, ou une bonne action comme le stipule le Noble Coran, sera récupéré de l’Enfer pour s’éterniser au Paradis. Allah (SWT) a dit : « Certes, Allah ne lèse (personne), fût-ce du poids d’un atome. S’il est une bonne action, Il la double, et accorde une grosse récompense de Sa part ». (S.4, v.40).

Sachant bien que les gens admis en Enfer se subdivisent en deux catégories : Ceux temporaires et ceux éternels. Les premiers auront à être châtiés en fonction de leurs péchés puis mourront calcinés. Malgré qu’ils soient morts, ils seront jetés dans un fleuve situé aux abords du Paradis, appelé « l’eau de la vie » (Oued El-Hayât), pour qu’ils revivent en poussant dans son rivage avant d’accéder au Paradis. Et il restera encore de la place dans le Paradis, après que tous les élus des gens de ce monde y seraient entrés. C’est alors qu’Allah (SWT) créera d’autres peuplades et les fera entrer au Paradis.

Tandis que les gens de la deuxième catégorie des mécréants, ils auront à s’éterniser en Enfer car ils n’auront droit à aucune intercession et mèneront un état de vie spécifique entre la vie et la mort car ils ne mourront pas complètement et ne vivront pas complètement. Allah (SWT) a dit : « et s’en écartera le grand malheureux, (11) qui brûlera dans le plus grand Feu, (12) où il ne mourra ni ne vivra. (13) » (S.87, v.11 à 13).

Le verset suivant du Noble Coran confirme, une fois de plus, l’état de vie des mécréants en Enfer. Allah (SWT) a dit : « Et ceux qui ont mécru auront le feu de l’Enfer : on ne les achève pas pour qu’ils meurent ; on ne leur allège rien de ses tourments. C’est ainsi que Nous récompensons tout négateur obstiné ». (S.35, v.36).