Le monothéisme et l'avènement de l'Islam. L'initiation aux piliers de la Foi et ceux de l'Islam. Les vertus de la Foi et de la Dévotion. Les adorations et les invocations d'Allah (SWT). La Biographie du Prophète Mouhammed (SAWS) et les Hadîth.

Islam, ... Les préceptes fondamentaux

La foi en la prédestination signifie que le Musulman fidèle doit bien croire qu’il est assujetti par Allah (SWT) à l’épreuve du bien comme celle du mal et doit se soumettre et se satisfaire totalement de la volonté d’Allah (SWT) qui les régit.

Tout ce qui doit atteindre l’être humain ne peut en aucun cas ne pas lui arriver et tout ce qui ne doit pas lui arriver ne peut en aucun cas l’atteindre. Tel est le principe de la prédestination d’Allah (SWT) à laquelle le Musulman fidèle doit y croire sans condition étant donnée qu’elle émane d’Allah et constitue le sixième pilier de la foi. De la difficulté de ce sujet, nous nous limitons uniquement à quelques points de repère et ne pas essayer de trop discuter sur la question au risque de dévier de l’essentiel, selon les conseils du Prophète Mouhammed (SAWS).

Le décret divin (El-Qadâ’) : C’est une décision immuable et éternelle d’Allah (SWT) de l’existence ou de l’inexistence d’une telle chose. Ce concept signifie la préconception ou la création par Allah (SWT) des choses selon uniquement Sa science et Sa volonté.

La prédestination (El-Qadar) : Elle signifie la survenue du décret divin selon la mesure exclusive d’Allah (SWT) des conditions et conjonctures. C’est un acte par lequel Allah (SWT) produit une chose ou une mesure sous une forme, une quantité, un lieu spécifié, un temps donné, etc. Autrement dit, la prédestination représente la science d’Allah (SWT) de tout ce qui adviendra aux créatures.

Le terme prédestination est couramment utilisé pour signifier généralement les deux concepts. Il s’agit alors de l’ordre précis qu’Allah (SWT) a assujetti préalablement à cette existence et aux lois générales la régissant, en liant les effets aux causes par un enchaînement nécessaire des évènements et de leurs origines causales. En effet si ces mesures et arrangements sont inconnus pour l’individu, ils ne le sont pas pour Allah (SWT) qui les a établis. Allah (SWT) a dit : « Allah sait ce que porte chaque femelle, et de combien la période de gestation dans la matrice est écourtée ou prolongée. Et toute chose a auprès de Lui sa mesure ». (S.13, v.8).

Les théologiens islamiques considèrent la prédestination (Qadar), comme étant un Attribut exclusif d’Allah (SWT) par lequel Il régit les choses et les faits préconçus auparavant, selon Sa Science et Sa volonté pour alors les faire exister aux circonstances qui Lui conviennent. La prédestination est donc la réalisation du décret divin (Qadâ’). Allah (SWT) a tout créé auparavant et dès qu’Il veut qu’une chose apparaisse aux créatures, Il lui dit : ‘’Sois !’’, et elle fut. C’est ce que révèle l’exégète du verset suivant. Allah (SWT) a dit : « Lorsqu’Il décide une chose, Il dit seulement (à la chose) : ‘’Sois !’’, et elle est aussitôt ». (S.2, v.117).

L’imam Ahmad Ben Hanbel (RA) définit la prédestination, en général, comme suit : « C’est le pouvoir d’Allah (SWT), du fait qu’il procède de Sa puissance et sans nul doute de l’universalité de celle-ci, qui fait partie du secret caché d’Allah (SWT) que Lui Seul connaît, écrit sur la Tablette gardée dans un Livre caché que nul hormis Allah (SWT) n’en a connaissance. En outre, nous ne pouvons connaître le destin qu’Allah (SWT) a décrété à Ses créatures qu’après sa survenance ou l’information authentique à son sujet ». A priori, l’on peut dire que le destin est l’ensemble des phénomènes issus d’un système de causes et d’effets, affectant les créatures, y compris les humains, et qui relèvent, avant qu’ils ne se produisent ou qu’ils ne se manifestent, de la seule connaissance d’Allah (SWT).

La foi en la prédestination est l’un des vecteurs fondamentaux de croyance, exigé de tout Musulman fidèle pour pouvoir faire valoir sa dévotion. Le Prophète Mouhammed (SAWS) a dit : « Si Allah avait châtié les habitants des cieux et de la terre, Il l’aurait fait sans être injuste envers eux. Et s’Il leur avait fait miséricorde, Sa miséricorde aurait été meilleure que leurs œuvres. Si tu avais dépensé (en vue d’Allah) d’or autant que le mont ’Ouhoud, Allah ne l’aurait accepté tant que tu ne croies pas à la prédestination. Sache que ce qui t’avait atteint ne saurait te manquer, et si tu meurs sans en croire, tu serais introduit en Enfer ». Hadîth rapporté par Ahmed.

Par ailleurs, le Musulman fidèle doit croire aussi que tout ce qui émane de la volonté d’Allah (SWT) n’est autre que du bien même si en apparence relative lui paraît du mal. Tout en tenant compte aussi que l’individu est responsable dans le cadre de sa propre volonté qui est elle-même sous-jacente à la volonté d’Allah (SWT).

La prédestination est un secret d’Allah (SWT) qui n’est divulgué à aucun Ange (AA), ni à aucun Prophète (AA). La science de l’invisible, auquel le fidèle est tenu d’y croire fermement, relève exclusivement des pouvoirs d’Allah (SWT). Allah (SWT) a dit : « C’est Lui qui détient les clefs de l’Inconnaissable. Nul autre que Lui ne les connaît. Et Il connaît ce qui est dans la terre ferme, comme dans la mer. Et pas une feuille ne tombe qu’Il ne le sache. Et pas une graine dans les ténèbres de la terre, rien de frais ou de sec, qui ne soit consigné dans un livre explicite ». (S.6, v.59).

Parmi les prédestinations des humains, voyons celles concernant chaque humain. Allah (SWT) crée le corps embryonnaire et avant d’y insuffler l’âme, Il lui envoie un Ange (AA) auquel seront ordonnées les quatre décisions décrétées par Allah (SWT) au sujet du destin de cet individu :

1. La portion ou gain quotidien relatif à sa subsistance à acquérir.
2. L’échéance exacte de la fin de la vie.
3. L’ensemble des actes et œuvres de malheur et de bonheur à accomplir.
4. Le destin de malheureux réprouvé en Enfer ou de bienheureux élu du Paradis.

Le Hadîth suivant explicite de manière très claire le destin de l’homme telle qu’il a été préconçu par Allah (SWT) dans les Tablettes gardées. Le Prophète Mouhammed (SAWS) a dit : « Tout être, d’entre les humains que vous êtes, subit une série d’étapes, au cours de sa formation dans la matrice de sa mère. Il est d’abord une simple goutte de sperme pendant quarante jours, puis se transforme en une masse adhérente pendant quarante jours ; il devient ensuite embryon en quarante autres jours. A ce stade, Allah envoie l’Ange insuffler en lui l’esprit et commande en décrétant quatre décisions à son sujet, à savoir d’écrire : ce qu’il acquerra, le terme de sa vie, ses actes et son sort de réprouvé de l’Enfer ou de bienheureux du Paradis. J’en jure par Celui en dehors duquel il n’y a point de Dieu, qu’il arrive que l’un de vous mène, par ses œuvres, une vie qu’il le prédispose au Paradis, puis feignant y atteindre, sa prédestination s’interpose ; et le voilà qui commet des actes aux réprouvés de l’Enfer. Aussi se retrouve-t-il en Enfer. De même qu’il arrive que quelqu’un d’entre vous, fait tout au long de sa vie des œuvres qui méritent l’Enfer. Mais, alors qu’il ne lui reste que peu pour y aller, sa prédestination fait qu’il œuvre de manière à mériter le Paradis auquel il se trouve ainsi admis ». Hadîth rapporté par Mouslim

Pour une meilleure approche, les savants islamiques considèrent que la prédestination est caractérisée par quatre principaux paramètres :

1. L’omniscience d’Allah (SWT) :

Aucune créature ne pourrait se mesurer à la science d’Allah (SWT). Allah (SWT) a dit : « C’est Lui Allah. Nulle divinité autre que Lui, le Connaisseur de l’Invisible tout comme du visible » (S.59, v.22).

2. Les écritures du destin sur les Tablettes gardées :

Les prédestinations de toutes les créatures, jusqu’à la fin du monde, étaient enregistrées sur les Tablettes gardées au niveau du Trône d’Allah (SWT) 50.000 ans d’avant la création des cieux et de la terre. Allah (SWT) a dit : « Nul malheur n’atteint la terre ni vos personnes, qui ne soit enregistré dans un Livre avant que Nous ne l’ayons créé ; et cela est certes facile à Allah ». (S.57, v.22).

3. La volonté suprême d’Allah (SWT) :

Des Noms et Attributs d’Allah (SWT) découlent la volonté suprême d’Allah (SWT) qui manifeste Ses bienfaits et Sa miséricorde sur Ses serviteurs. Tout ce qui émane d’Allah (SWT) n’est que miséricorde et bienfait pour l’humanité. Allah (SWT) a dit : « Et Allah fait ce qu’Il veut ». (S.14, v.27). Dans un autre verset du Noble Coran, Allah (SWT) a dit : « Quand Il décide d’une chose, Il dit seulement (à la chose) : ‘’Sois !’’, et elle est ». (S.19, v.35).

4. La mesure des prédestinations et la volonté des serviteurs :

La croyance qu’Allah (SWT) est le Seul Créateur de toute chose, donc c’est à Lui que revient toute la puissance de la préconception, de l’ordre et de la mesure des prédestinations. Allah (SWT) a dit : « Celui à qui appartient la royauté des cieux et de la terre, qui ne S’est point attribué d’enfant, qui n’a point d’associé en Sa royauté et qui a créé toute chose en lui donnant ses justes proportions ». (S.25, v.2).

En outre Allah (SWT) a ordonné aux serviteurs l’obéissance à Lui et à Ses envoyés et les a mis en garde contre le fait de Lui désobéir. Il aime les pieux les bienfaisants et les justes et Il agrée ceux qui croient et qui font de bonnes œuvres. Il n’approuve pas la mécréance pour Ses serviteurs et n’aime pas la corruption. Les serviteurs sont en réalité des acteurs en puissance et Allah (SWT) est le Créateur de leurs actions. Qu’ils soient croyants, mécréants, bons ou pervers, tous ont la capacité d’agir et ont une propre volonté de perception. Cependant Allah (SWT) demeure leur Créateur, de même que Celui qui a créé leur capacité et leur volonté. Allah (SWT) a dit : « Pour celui d’entre vous qui veut suivre le chemin droit. (28) Mais vous ne pouvez vouloir, que si Allah veut, (Lui), le Seigneur de l’Univers. (29) » (S.81, v.28 et 29).

En conclusion, la foi en la prédestination ne permet pas à l’individu son insoumission à la prédestination et de tenter de justifier la désobéissance à Allah (SWT) pour contredire ce qu’Il a commandé de faire ou œuvrer dans le sens de ce qu’Il a interdit de faire. Tout celui qui ne se résigne pas à accepter la prédestination en bafouant les préceptes de la loi islamique, sous prétexte qu’elle lui est défavorable, aura mécru, au regard des quatre principales considérations suivantes :

1. Le fatalisme à l’égard de la prédestination.
2. La préméditation du mal n’est pas prédestinée
3. L’auteur du mal est entièrement coupable.
4. Le fait de ne pas se conformer à la loi islamique.

L’essentiel à retenir dans ce chapitre est que le Musulman fidèle doit agir correctement sur les causes et ne ménager sa propre volonté et ses responsabilités que conformément à la loi islamique. Quant aux résultats, sachant qu’ils dépassent ses prérogatives, il doit par conséquent les consentir dans toutes les conjonctures avec la pleine foi et la dévotion requise.




Ecouter en langue arabe les 10 cours préparés spécialement pour expliquer le décret divin (El-Qadhâ) et la prédestination (Qadar) par l'honorable Cheikh Mouhammed Hassan

   Titre du cours  Ecouter
1  Mouqaddimah (Introduction)  Audio 01 
2  Ma'na El-Qadhâ Wal-Qadar (Le sens du décret divin et de la prédestination)  Audio 02 
3  Marâtib El-'Imân Bil-Qadhâ Wal-Qadar (Les paliers ou degrés de la foi en le décret divin et la prédestination) Audio 03
4  Madhâhab Annâs Fil-Qadhâ Wal-Qadar (Les tendances des gens vis-à-vis du décret divin et la prédestination) Audio 04
5  Tanfîdh Ach-choubouhât (L'accomplissement des actes douteux) Audio 05
6  El-Hikmatou Min Khalqi Iblîs (La sage raison de la création de Satan) Audio 06
7  El-Ihtidjâdj Bil-Qadar Aala Tarki El-Aamâl (Le fait de nier ou de se justifier pour nier les actes licites)  Audio 07
8  Arridhâ Wal-Yaqîn (L'agrément et la foi sincère) Audio 08
9  Sidqou El-I'tiqâd 'Alâ Allah (La sincérité dans la foi en Allah SWT)  Audio 09
10  Assabr 'Alâ El-Massâib (La patience contre les malheurs) Audio 10